D’un côté, la pluie nous tombe dessus en abondance, d’un autre côté elle est rarement rendue utile. Grand temps donc de capter cette eau vive avant qu’elle ne passe aux égouts et de tester comment elle pourrait (re)prendre sa place en ville.

Le pavillon Eaupropre est une construction en bois facile à construire et à démonter dans l’espace public de la ville. Avec son toit en entonnoir, l’eau de pluie se rattrape et avec un système de filtration de basse technologie, l’eau nettoie en fonction des différents besoins d’utilisation.

Le pavillon lui-même est un lieu de rencontres, de débats et d’échanges: cours d’alphabétisation, écoles de devoirs, terrains de jeux sont venus, ainsi que des débats sur le droit à l’accès gratuit à l’eau et au café autour de la solidarité et de l’histoire internationales. En plus des moments d’information où des conseils de construction ont été donnés, des ateliers pourraient également être réalisés, signés et brassés. Des synergies ont été créées avec les festivals de la ville tels que TokTocKnock (KVS), Matongé-Europa (Bureau de Liaison Bruxelles-Europe), le Biodiversity Trail (Musée des Sciences Naturelles et EGEB).

Site Web